couleurs d'automne

Il pleut, l’automne s’installe avec du soleil plein les yeux.

 C’est un temps pour faire de longues ballades en forêt, pour  ramasser des champignons, des châtaignes, des branchages, et pour siroter avec délice des chocolats chauds et mousseux dont la recette vient de la cuisine  de quelque aïeule généreuse et bienveillante.

Je refuse de m’enfoncer dans la mélancolie des jours courts et des nuits longues, alors que c’est un temps pour donner du temps au temps, pour démarrer un bon gros livre (c’est d’ailleurs le temps des salons et des prix littéraires) que l’on peut lire enfoui sous la couette ou dans un fauteuil voire un canapé enveloppé dans une couverture de laine ou, si nous avons cette chance,  lové auprès d’un bon feu de cheminée.

Et si nous n’avons pas de cheminée nous pouvons toujours ranimer cette flamme en nous qui ne s’éteint jamais.

La meilleure lumière c’est dans nos cœurs que nous la trouvons.

Je persiste et signe : j’aime l’automne. 

Eve