Il s'agit d'un texte de Franck Kafka*,

Nous sommes vraiment abandonnés comme des enfants perdus dans la forêt. Quand tu es devant moi et que tu me regardes, que sais-tu des souffrances qui sont en moi et que sais-je des tiennes ?

Et si je me jetais à tes pieds en pleurant  et en te parlant de moi, que saurais-tu de plus  que ce que tu sais de l'enfer quand quelqu'un te raconte qu'il est chaud et terrible ?

Ne serait-ce que pour cela, nous devrions, nous autres hommes, être les uns et les autres, aussi respectueux, aussi pensifs, aussi aimants que devant la porte de l'enfer.

A méditer pour apporter de la douceur dans nos relations. Eve

 

 

* René de Obaldia est un dramaturge, romancier et poète français, né le 22 octobre 1918 à Hong Kong. « Inventeur du langage », René de Obaldia écrit des textes qui sont presque tous empreints d'humour fantastique, de fantaisie et d'imagination. Il est académicien.

Franz "Anshel" Kafka est un écrivain pragois de langue allemande et de religion juive, né le 3 juillet 1883 à Prague et mort le 3 juin 1924 à Kierling. Il est considéré comme l'un des écrivains majeurs du XXᵉ siècle.