AVEYRON1 En Aveyron

Pâques, cette période qui habituellement ouvre la porte à une certaine légèreté va peut-être nous laisser un petit goût amer cette année.

Alors pourquoi-pas nous mettre sur notre trente-et-un même si nous sommes tout seul ? Je ne sais pas ce que vous ferez en tout cas je sais comment je vais m’habiller et me chausser. Si cela ne me gêne pas de passer des coups de fil professionnel en pyjama et en robe de chambre et y prendre un plaisir malin, je ne suis pas pour le négligé à la maison et il y a bien longtemps que j’ai banni le jogging de ma garde robe.

Donc nous voilà dans ce temps de Pâques ; il parait qu’il va faire beau nous aurons donc une envie irrésistible d’évasion et de liberté.

Alors, lorsque je trouve que c’est trop dur, je prépare cette randonnée à laquelle je rêve et qui me conduira sur le chemin de Compostelle en partant du Puy. Je me vois marcher sur les sentiers en ayant peut-être un peu mal aux pieds avec un sac un peu lourd empli de tout ces « au cas où » dont je n’arrive pas à me délester.

Bref, dans ma tête je vis ce chemin, je cherche les étapes, les points de vue, les monuments à ne pas rater, et je sais qu’il y aura bien un jour où je pourrais me mettre en route et je crois que là j’apprécierai, quelque soit le temps, à sa juste valeur le mot liberté. « On ne comprend les choses que quand on les perd ».

Demain existera et je refuse de me laisser aller à la morosité.

Alors profitez de ce temps de Pâques pour en faire quelque chose d’exceptionnel que vous pourrez raconter plus tard en en riant.

Belles journées. Eve