27 avril 2020

L’ennui : une réponse avisée à l’hyperactivité

Il y a tellement de mots écrits que mon écriture s’est quelques instants, endormie. Eviter de parler du coronavirus c’est comme de sortir sous la pluie sans parapluie, en pensant qu’on  n’échappera pas à l’ondée sauf à savoir passer à travers les gouttes.Saoulée par les informations aussi nombreuses que contradictoires j’ai décidé de faire la grève des médias et le silence me redonne le goût des mots. J’aime les temps d’ennui qui se traduisent souvent « par je ne sais pas quoi faire » alors ne fait rien, laisse ton... [Lire la suite]

15 avril 2020

Le covid19 : un sniper embusqué

La délation est bien la chose la plus laide que je connaisse. Ne rentrons pas dans ce jeu là, c’est une fausse liberté d’expression. Pourtant en cette période de crise nous pouvons avoir envie de montrer du doigt ceux qui ne suivent pas les règles de confinement mettant nos vies en danger ou ceux qui se croyant au dessus des lois font n’importe quoi. Le covid 19 est comme un sniper embusqué il attend le bon moment pour frapper. Peut-être pouvons-nous garder cette image pour prendre garde à lui ! Sur les beaux jours flottent un... [Lire la suite]
Posté par eve brunet à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
11 avril 2020

Sur les chemins de la vie quand l’habituel nous lâche.

En Aveyron Pâques, cette période qui habituellement ouvre la porte à une certaine légèreté va peut-être nous laisser un petit goût amer cette année. Alors pourquoi-pas nous mettre sur notre trente-et-un même si nous sommes tout seul ? Je ne sais pas ce que vous ferez en tout cas je sais comment je vais m’habiller et me chausser. Si cela ne me gêne pas de passer des coups de fil professionnel en pyjama et en robe de chambre et y prendre un plaisir malin, je ne suis pas pour le négligé à la maison et il y a bien longtemps que... [Lire la suite]
Posté par eve brunet à 11:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 avril 2020

Au delà de nos craintes

Savez-vous que pour les Chinois, le mot crise* s’écrit de deux mots opportunité et danger ? Faut-il voir là une autre façon d’affronter les difficultés car en effet crise peut s’apparenter parfois à l’attente de la fameuse sortie de crise alors qu’opportunités ouvrent des portes jusque là peu ou pas explorées. Ce matin j’ai pris mon petit déjeuner au lit car c’est un endroit privilégié où se noue et se dénoue mes idées au sortir des rêves. Et je réfléchissais intensément à l’après-crise tout en prenant conscience que je... [Lire la suite]
Posté par eve brunet à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 avril 2020

Quand le confinement ouvre la porte à la procrastination

Réverie au bord du lac de Cumbria Pour certains d’entre-nous assignés que nous sommes à résidence le temps perd de sa valeur première pour se dissoudre dans des journées qui peuvent sembler à l’identique si nous n’y prenons pas garde. Pourquoi faire aujourd’hui ce que nous pouvons faire demain car rien ne presse puisque le temps a perdu une partie de son identité. Qu’il est doux de reporter au lendemain ce que l’on peut faire le jour même, j’avoue y prendre un plaisir que je n’imaginais pas possible jusqu’à ce jour. Alors je me... [Lire la suite]
Posté par eve brunet à 18:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 avril 2020

A lire ou à relire : ECOTOPIA d'Ernest Callenbach

  Thomas Jackson – Getty Prenons le temps de lire et de mener une réflexion personnelle sur ce que peut être notre monde, demain. En téléchargement gratuit sur https://www.ruedelechiquier.net/ "PUBLIÉ EN 1975 AUX ÉTATS-UNIS, best-seller vendu à plus d’un million d’exemplaires et traduit dans le monde entier, Écotopia "est, selon son auteur Ernest Callenbach, « une semi-utopie » : non pas la description littéraire d’un monde parfait, mais celle d’un "monde perfectible qui serait néanmoins « sur la bonne voie ». Tout commence... [Lire la suite]
Posté par eve brunet à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,