PREMIER CAFE En terrasse sur la place de l'Eglise à Saint Georges de Didonne (Charente Maritime)

Ce café là, je l’ai rêvé du fond de la solitude du confinement, non pas que ce confinement ait été une vraie souffrance, ce qui l’a été, c’est ce sentiment intolérable de  restriction d’une liberté qui me colle à la peau d’aussi loin que je puisse m’en souvenir.

Bref, les plus beaux jours sont les jours à venir, tout le monde ou presque le sait, les optimistes il est vrai plus que les autres.

L’été qui vient et qui a pris de l’avance promet d’être chaud mais cela est une autre histoire puisque demain n’existe pas encore.

"Carpe diem, quam minimum credula postero" : "cueille le jour sans te soucier du lendemain, et sois moins crédule pour le jour suivant" *.

J’aime beaucoup cette phrase qui termine ce court message et que je vous dédie.

Eve

* Expression tirée d'un poème d'Horace, philosophe romain de l'Antiquité